top of page
Rechercher

Une rencontre aux sommets

Dernière mise à jour : 25 janv.



L’association KDanse a pour objet d’organiser des animations, des stages, de l’initiation à la danse et des spectacles de danses. Kim Nicastro est la responsable artistique et animatrice de la compagnie : «La danse a toujours été pour moi un refuge : l’endroit qui me permet de me dévoiler, de m’interroger, d’aller au plus profond de moi, de réactualiser mes émotions… le lieu où je trouve la force de vivre… ».

Afin de développer et enrichir les activités de l’association, KDanse propose à ses animateurs et danseurs différentes formations.


Offrir au plus grand nombre

Ses activités d’animations et d’initiation de la compagnie se déroulent principalement sur la commune de St Clément les Places (69930). Elles touchent un très large public (dès 4 ans et jusqu’à 70 ans). Bien que située sur une seule commune, l’association compte aujourd’hui plus de 150 adhérent(e)s.

La compagnie propose dans un esprit familial de l’éveil corporel, des cours de danse modern' jazz, contemporain et breakdance, de la danse voltige et du cerceau.

La danse voltige met en lien l'univers de la danse, du théâtre et de l'escalade « C'est prendre son envol en toute sécurité, c'est redécouvrir l'espace et son corps, c'est multiplier les possibles avec seulement le sol et une corde, c'est oublier tout ce qu'il y a en dehors de cet espace le temps de quelques éclats de rire... », explique Véronique Bustin, fondatrice de l'association Têt'enl'air de Lodève.


Apprendre et partager

Kim Nicastro a commencé une formation personnelle de danse voltige auprès de Véronique Bustin et de sa compagnie ; « ensuite, j’ai suivi la formation avec huit danseurs pour acquérir les bases puis après deux années de stages pour voir l’enseigner ».

C’est ainsi qu’après avoir bénéficié de leurs, la compagnie KDanse les a reçus à Montrottier pour un travail de recherche et de création. Pendant trois jours, ils ont travaillé en résidence dans un lieu idéal pour travailler dans l’espace et en sécurité. Localement la première difficulté consiste à trouver un local adapté avec la bonne taille et le bon espacement de poutres. « À la salle des fêtes, de Montrottier, nous sommes à la bonne hauteur et à la bonne distance », dit Kim Nicastro.


Transmettre

En septembre dernier, Danse a ouvert un premier cours de danse voltige à Montrottier. « Nous en sommes à trois maintenant et il reste quelques places disponibles », m’a dit Kim Nicastro.

Les deux troupes ont présenté et illustré de belle manière le fruit de leurs travaux le lundi 31 octobre devant une trentaine de personnes.

Attachés aux poutres de la charpente grâce à une corde d’escalade, ils ont multiplié les tours, les rencontres croisées et les arabesques dans une ambiance lumineuse et sonore feutrée. Qu’ils soient au sol ou en l’air, en duo ou groupe, les dix danseurs ont émerveillé le public et moi-même.


Évoluer

Pour l’avenir proche, le projet pour la compagnie va consister « à faire entrer un peu plus de danse dans la danse voltige et à sortir des codes de cette danse pour intégrer, par exemple, un mouvement de jambe entre deux figures ».

Le spectacle de suite à résidence en a constitué une première démonstration pour la partie improvisée. Les enchainés de vol et les mouvements des danseurs ont illustré la possibilité de donner une plus grande dimension et un plus grand déploiement à l’expressivité de la danse. Pour le plus grand plaisir des spectateurs au regard des applaudissements finaux.


D’un point de vue purement photographique, je me suis bien amusé pendant et après la représentation pour capter des danseurs en mouvement dans des conditions de lumières très réduites. Mon cher GX8 a dû donner le meilleur de lui-même à 12 000 ISO (la photo de l’article) et DxO a fait le reste.


Contact : https://kdansestclement.wixsite.com/kdanse


5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Un blog pour partager un peu de mon quotidien photographique

bottom of page